interdiction minage cryptomonnaie microsoft azure
Bitcoin
Ethereum

Microsoft interdit le minage de cryptomonnaie sur ses serveurs Cloud

kevinkevin
20 décembre 20225 minutes

En ce mois de décembre 2022, Microsoft a mis à jour les conditions d’utilisation de ses services Azure. Il s’agit de la plateforme de Cloud computing de Microsoft. Cette mise à jour interdit le minage de cryptomonnaie aux utilisateurs de l’infrastructure Azure. Une décision qui risque d’impacter certains utilisateurs du service bien contents de profiter de la puissance de calcul de ces serveurs distants.

Dans la suite de cet article, nous verrons dans un premier temps pourquoi Microsoft prend cette mesure. Nous aborderons ensuite l’impact de cette interdiction sur les utilisateurs du service. Enfin, nous parlerons de la position de Microsoft vis-à-vis du Web3 et du minage de cryptomonnaie.

Pourquoi Microsoft interdit le minage de cryptomonnaie ?

Le minage de cryptomonnaie est une activité essentielle au bon fonctionnement de la blockchain. En effet, cette pratique permet de calculer et de valider les différentes transactions des utilisateurs du réseau. Selon Microsoft, c’est également une pratique qui présente de nombreux risques, autant pour les infrastructures de ses serveurs Cloud, que pour les utilisateurs exposés à des tentatives d’escroquerie.

Quant aux serveurs de Microsoft, le minage peut considérablement en augmenter la consommation d’énergie. La quantité de calculs demandée couplée à la grande quantité de chaleur dégagée peuvent entrainer une baisse de performance des serveurs pour les autres clients du service Cloud. C’est pour cette raison principale que Microsoft interdit le minage de cryptomonnaie sur son service Azure.

« Nous avons procédé à ce changement pour protéger davantage nos clients, et atténuer le risque de perturbation ou d’altération des services Microsoft Cloud. »

Le minage n’est toutefois pas totalement interdit. En effet, il peut être possible en obtenant une autorisation préalable délivrée par Microsoft. Avant qu’une demande ne soit validée, il faut démontrer à Microsoft l’indispensabilité du minage de cryptomonnaie pour votre activité professionnelle. L’accès à des ressources serveur pourra alors vous être débloquée, permettant de ne pas déranger les autres utilisateurs du service. On peut imaginer que Microsoft allouera des serveurs spécifiques à cette activité, afin de la séparer des activités de ses autres clients.

Impact sur l’infrastructure des services cloud

L’interdiction des activités de minage de cryptomonnaie a pour objectif de garantir l’intégrité et la fiabilité du service de cloud computing de Microsoft. Par la même occasion, Microsoft souhaite empêcher les acteurs malveillants d’exploiter les ressources du cloud à des fins personnelles. Ce faisant, l’objectif est de protéger les entreprises d’éventuelles violations de données ou d’accès non autorisé à des informations sensibles.

logo microsoft azure

Enfin, à travers cette interdiction, Microsoft souhaite éviter une éventuelle surfacturation aux entreprises clientes de son service de Cloud computing. En effet, si la charge des serveurs augmente radicalement, ces coûts pourraient se répercuter sur les utilisateurs d’Azure. Ce n’est pas ce que désirent les utilisateurs, et ce n’est non plus pas la volonté de Microsoft.

Interdiction du minage de cryptomonnaie : quel impact pour les utilisateurs d’Azure ?

Selon Microsoft, le minage de cryptomonnaie présente un risque important pour les utilisateurs de son service de Cloud computing. Ces derniers pourraient être exposés à des escroqueries liées à des monnaies numériques comme le Bitcoin ou l’Ethereum. Ces escroqueries ne sont toutefois pas l’exception de ce secteur. Il y en a bien d’autres ailleurs. Elles ciblent le plus souvent ceux qui n’ont pas de connaissances techniques sur le fonctionnement et le mode d’acquisition des actifs numériques.

Pour Microsoft, empêcher le minage de cryptomonnaie aux personnes et entreprises n’en ayant pas reçu l’autorisation permet de protéger ses utilisateurs contre les escroqueries. Cela permet également d’assurer une durée de vie la plus longue possible aux serveurs Cloud Azure. L’objectif est de conserver la fiabilité des serveurs à tout moment.

La position actuelle de Microsoft sur le Web3 et le crypto mining

Microsoft n’autorise pas le minage de cryptomonnaie proof of work sans autorisation préalable en raison de problèmes de sécurité liés à la quantité d’énergie consommée par les mineurs effectuant leurs opérations sur les serveurs Azure.

L’entreprise estime que l’autorisation de ces activités pourrait entraîner un risque accru de violations de données ou de tentatives d’accès non autorisées, car le minage de cryptomonnaies nécessite une immense puissance de calcul qui ne peut être fournie que par des ordinateurs puissants connectés directement à un système en réseau comme les serveurs Azure.

Ils ont donc décidé que toute demande de minage de cryptomonnaie basé sur le principe proof of work devait être examinée avant d’être approuvée par le personnel de Microsoft. Cela permettra à Microsoft de garantir que les niveaux de sécurité restent adéquats à tout moment.

Bonne ou mauvaise décision ?

Si on se place du côté de Microsoft, on peut comprendre les raisons de l’interdiction du minage de cryptomonnaie sur les serveurs cloud Azure. Cette mesure semble nécessaire pour protéger à la fois les utilisateurs du service et les serveurs. De plus, il ne s’agit pas d’une interdiction totale. En effet, il est possible de formuler une demande auprès de Microsoft pour être autorisé à miner de la cryptomonnaie.

Toutefois, si on réfléchit dans l’intérêt du Web3, cette décision de Microsoft pourrait avoir un impact négatif. En effet, cette interdiction pourrait être mal comprise par un public non initié au monde de la cryptomonnaie. Pire encore, il pourrait contribuer encore plus à la diabolisation des cryptomonnaies qui est encore bien présente dans de nombreux médias traditionnels.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Recevez les dernieres news sur les P2E, NFT etc...
Nos derniers articles
adresses furtives ethereum

Ethereum : Vitalik Buterin soumet l’idée d’adresses furtives

27 janvier 20235 minutes

Comme mentionné précédemment, les échanges sont publics sur la blockchain Ethereum. Dans une banque traditionnelle, seule la banque est au courant quand vous initiez une transaction. Sur une blockchain publique comme Bitcoin, Litecoin ou encore Ethereum, toutes les transactions sont visibles des utilisateurs de ladite blockchain. C’est pour palier ce problème que Vitalik Buterin a […]

pharmacie bergere paiements cryptomonnaie

Paris : la pharmacie Bergère est la 1ʳᵉ à accepter les paiements en cryptomonnaie

26 janvier 20235 minutes

Cette annonce a émané de Michael Cohen. Il s’agit du docteur en pharmacie qui est propriétaire de la pharmacie Bergère. Il estime qu’en 2023, il est normal qu’une pharmacie soit en mesure d’accepter ce moyen de paiement physique. C’est dorénavant chose faite, grâce à un partenariat avec la start-up française Lyzi. Cette entreprise de la […]

faillite genesis prêt cryptomonnaie

Genesis : la société de prêts en cryptomonnaie fait faillite

25 janvier 20235 minutes

Au total, ce sont plus de 100 000 créanciers qui se voient potentiellement fragilisés suite à l’annonce de ce dépôt de bilan. Il va sans dire que ce sont principalement les plus gros créanciers de la plateforme qui vont le plus souffrir de cette situation. Espérons qu’ils sauront surmonter cette épreuve. Genesis : des difficultés financières […]

etuktuk cardano véhicule électrique

eTukTuk : le 1er véhicule électrique propulsé par Cardano

24 janvier 20235 minutes

L’objectif du projet eTukTuk est de révolutionner les transports au Sri Lanka. Dans ce pays, les véhicules électriques sont en train de devenir une nouvelle norme. Comme nous allons le voir, ce projet encourage notamment l’expansion des stations de recharges grâce à un système de récompenses. L’annonce de Cardano C’est lors de l’édition 2023 du […]

robinhood wallet app

Robinhood lance son wallet mobile concurrent à MetaMask

23 janvier 20235 minutes

Le monde des wallets mobiles ne cesse de se développer. Il en sort de nouveaux chaque année. Vous connaissez déjà MetaMask, Phantom, Coinbase Wallet ou encore Trust Wallet. Un nouveau portefeuille mobile vient s’ajouter à cette liste. Il s’agit de l’application mobile Robinhood wallet. À l’heure où nous écrivons ces lignes, elle n’est pas encore […]

n26 achat cryptomonnaie

N26 lance son service d’achat-vente de cryptomonnaie

20 janvier 20235 minutes

Pour rappel, N26 est une banque mobile d’origine allemande. Le siège de cette entreprise de la Fintech (technologie de la finance) est situé à Berlin. Cette banque entièrement en ligne a vu le jour en février 2013. Elle a l’ambition de devenir la première banque mobile du monde. Aujourd’hui, cette entreprise compte plus de 1 500 […]

Une demande de partenariat ? Des questions ? Contactez-nous :

contact@cryptoastuces.fr

Restez connectés

Retrouvez nous sur Twitter et Discord

Copyright © 2023 Tous droits réservés par Crypto Astuces